Sabiia Seb
PortuguêsEspañolEnglish
Embrapa
        Busca avançada

Botão Atualizar


Botão Atualizar

Registro completo
Provedor de dados:  IRD
País:  France
Título:  Brain drain and new mechanisms of funding in Russian science
International scientific migrations today : new perspectives
Autores:  Dezhina, I.
Data:  1996
Ano:  1996
Palavras-chave:  EXODE DES COMPETENCES
MIGRATION INTERNATIONALE
RECHERCHE SCIENTIFIQUE
FINANCEMENT
FINANCES PUBLIQUES
RECHERCHE DEVELOPPEMENT
ORGANISME DE RECHERCHE
PROGRAMME DE RECHERCHE
PROJET DE RECHERCHE
STRATEGIE DE RECHERCHE
POLITIQUE DE LA RECHERCHE
CONDITIONS DE TRAVAIL
AIDE AU DEVELOPPEMENT
COMMUNAUTE SCIENTIFIQUE
SOCIOLOGIE DE LA SCIENCE
INGENIEUR
CHERCHEUR
Resumo:  La science russe est en crise à l'heure actuelle. Le processus de "fuite des cerveaux", au niveau interne et externe, en est une illustration. Evaluer l'état réel de la science en Russie signifie observer l'évolution du financement de la Recherche et du Développement (R & D). Le financement fédéral est la principale source de soutien national. Au cours des deux dernières années, de nouvelles formes d'aide fédérale ont fait leur apprition et se développent rapidement, comme les Centres de recherche fédéraux (CRF) et les Programmes fédéraux pour la Science et la Technologie (PFST). Ces institutions ont été présentées par le gouvernement russe comme principales priorités. En tant qu'instruments de la politique scientifique, les PFST jouent un rôle important dans la réalisation des objectifs nationaux. Leurs coûts sont élevés et leurs besoins en financement augmentent plus rapidement que les dépenses totales en R & D. Les institutions et groupes de recherche qui participent à la mise en place de ces programmes jouissent de meilleures conditions financières. Cela influence les conditions sociales et économiques du travail de recherche et, en conséquence, la mobilité du personnel de recherche. De ce point de vue, il y a beaucoup de ressemblances entre les PFST et les CRF. Les Centres fédéraux de recherche font partie des nouvelles institutions les plus intéressantes, car elles apparaissent comme une réaction à l'environnement de transition qui caractérise la société russe. L'idée de base était de préserver les groupes de recherche les plus performants et maintenir les tendances dans la recherche au travers d'un soutien financier additionnel au budget fédéral. Parallèlement, tous les CRF sont profondément impliqués dans la mise en place des Programmes fédéraux pour la Science et la Technologie... (D'après résumé d'auteur)
Tipo:  Text
Idioma:  Inglês
Identificador:  http://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:010022327-20

oai:ird.fr:fdi:010022327-20

Dezhina I. Brain drain and new mechanisms of funding in Russian science. In : Charum J. (ed.), Meyer Jean-Baptiste (ed.). International scientific migrations today : new perspectives. Paris : IRD, 1996, 15 p. (Colloques et Séminaires). International Scientific Migrations Today : New Perspectives : Symposium, Bogota (COL), 1996/06/24-26
Editor:  IRD
Formato:  text/pdf
Fechar
 

Empresa Brasileira de Pesquisa Agropecuária - Embrapa
Todos os direitos reservados, conforme Lei n° 9.610
Política de Privacidade
Área restrita

Embrapa
Parque Estação Biológica - PqEB s/n°
Brasília, DF - Brasil - CEP 70770-901
Fone: (61) 3448-4433 - Fax: (61) 3448-4890 / 3448-4891 SAC: https://www.embrapa.br/fale-conosco

Valid HTML 4.01 Transitional