Sabiia Seb
PortuguêsEspañolEnglish
Embrapa
        Busca avançada

Botão Atualizar


Botão Atualizar

Registro completo
Provedor de dados:  IRD
País:  France
Título:  Paludisme des aéroports : particularités thérapeutiques à propos de 6 cas relatés en 1994
Autores:  Carlioz, R.
Giacomini, T.
Nicand, E.
Mouchet, Jean
Coignard, B.
Le Moal, J.J.
Data:  1995
Ano:  1995
Palavras-chave:  PALUDISME
EPIDEMIOLOGIE
DIAGNOSTIC
AEROPORT
TRAITEMENT MEDICAL
METHODE DE LUTTE
SENSIBILITE RESISTANCE
TRANSMISSION
VECTEUR
CONTAMINATION
QUININE
HALOFANTRINE
DOXYCYCLINE
Resumo:  Depuis 1977, 44 cas de paludisme des aéroports ont été rapportés en Europe. Cette affection rare reste d'actualité compte tenu de sa gravité et de sa difficulté diagnostique. Au cours du mois d'août 1994, 6 nouveaux cas de paludisme autochtone à #Plasmodium falciparum$ contractés dans les environs de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle (France) ont été diagnostiqués chez 5 hommes et 1 femme, âgés de 23 à 51 ans. Les signes initiaux à l'admission étaient caractérisés par leur exceptionnelle gravité : fièvre à 40°C (6/6), frissons, céphalées, troubles digestifs (4/6) ; 2 d'entre eux présentaient un accès pernicieux palustre selon les critères de l'Organisation Mondiale de la Santé avec état confusionnel post-critique, syndrome méningé. Sur le plan biologique, ont été observés une thrombopénie de 15 à 50 Gg/l chez tous les patients, des troubles électrolytiques avec hyponatrémie (5/6), hypocalcémie de 1,5 mmol/l à 1,89 mmol/l (4/6), hypoprotidémie (4/6), tableau de coagulation intra-vasculaire disséminée (1/6). L'examen parasitologique du sang met en évidence la présence de trophozoïtes intra-érythrocytaires de #Plasmodium falciparum$ avec une parasitémie variant de 1,1 à 50%. Devant la gravité de la symptomatologie, tous les patients ont été traités par quinine IV (1,6 g/j) pendant 48 heures à 7 jours puis relais par halofantrine (4/6) ou association avec la doxycycline (1/6). L'évolution favorable sur le plan clinique et biologique dans les premiers jours du traitement (avec négativation de la parasitémie en 3 à 5 jours pour 5 des 6 patients) a été suivie pour 5 d'entre eux par une aggravation secondaire avec réapparition de la fièvre (3/6), encéphalopathie (2/6), décès (1/6). Le paludogramme de 3 isolats a montré la chloroquinorésistance d'une des souches, la sensibilité vis à vis de la quinine, la mefloquine et l'halofantrine. En l'absence d'antécédent de séjour en zone d'endémie palustre, 3 modes de contamination ont été identifiés, piqûre sur l'aéroport par des anophèles infectées (3/6), piqûre au cours de l'ouverture de conteneur à la poste de l'aéroport (1/6), piqûre par des anophèles transportées par les véhicules d'employés de l'aéroport (2/6). Cette étude souligne l'efficacité de la quinine à dose optimale et prolongée ainsi que l'importance du suivi des recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé sur la désinsectisation des avions en provenance de zones d'endémie. (Résumé d'auteur)
Tipo:  Text
Idioma:  Francês
Identificador:  http://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:010004247

oai:ird.fr:fdi:010004247

Carlioz R., Giacomini T., Nicand E., Mouchet Jean, Coignard B., Le Moal J.J. Paludisme des aéroports : particularités thérapeutiques à propos de 6 cas relatés en 1994. Médecine Tropicale, 1995, 55 (3), p. 45.
Formato:  text/pdf
Fechar
 

Empresa Brasileira de Pesquisa Agropecuária - Embrapa
Todos os direitos reservados, conforme Lei n° 9.610
Política de Privacidade
Área restrita

Embrapa
Parque Estação Biológica - PqEB s/n°
Brasília, DF - Brasil - CEP 70770-901
Fone: (61) 3448-4433 - Fax: (61) 3448-4890 / 3448-4891 SAC: https://www.embrapa.br/fale-conosco

Valid HTML 4.01 Transitional