Sabiia Seb
PortuguêsEspañolEnglish
Embrapa
        Busca avançada

Botão Atualizar


Botão Atualizar

Registro completo
Provedor de dados:  Inra
País:  France
Título:  Analyse génétique de la résistance au mildiou et à l’oïdium de la vigne issue de la variété Bronner
Autores:  Blasi, P.
Prado, E.
Merdinoglu-Wiedemann, S.
Coste, P.
Onimus, C.
Schneider, C.J.
Merdinoglu, D.
Schnee, S.
Godard, S.
Gindro, K.
Viret, O.
Data:  2009
Ano:  2009
Palavras-chave:  OIDIUM
CV. BRONNER
PLASMOPARA VITICOLA
ERYSIPHE NECATOR
Resumo:  La viticulture représente une composante importante de l'économie française. Cependant, la vigne est une espècequi nécessite de très nombreux traitements phytosanitaires, notamment pour contrôler le mildiou (Plasmoparaviticola) et l’oïdium (Erisyphe necator). L’un des enjeux majeurs est donc la maîtrise des applications deproduits phytosanitaires, tout en maintenant une haute exigence sur la qualité du produit. La création de variétésde vigne résistantes constitue une des voies pour répondre à cet enjeu. Toutes les variétés traditionnelles devigne, appartenant à l'espèce Vitis vinifera, sont sensibles à P. viticola et E. necator. En revanche, diversessources de résistance ont été décrites dans les espèces de Vitis d'origine américaine et asiatique dont quelquesunes ont déjà été utilisées pour créer de nouvelles variétés résistantes. La variété Bronner est une de cesnouvelles variétés qui présente des caractéristiques culturales et oenologiques ainsi une résistance au mildiou et àl’oïdium de bon niveau, ce que en fait un géniteur intéressant dans les programmes de sélection en cours. Laconnaissance des bases génétiques des résistances est un pré-requis pour optimiser le processus de créationvariétale.Une descendance de la variété Bronner a été créée pour étudier le déterminisme génétique de la résistance aumildiou et à l’oïdium. Une carte génétique partielle couvrant 560 cM a été établie à l’aide de 80 marqueursmicrosatellites analysés sur un échantillon de 94 individus. Le niveau de résistance au mildiou et à l’oïdium desces individus a été, en parallèle, évalué après inoculation artificielle à l'aide de paramètres qualitatifs etquantitatifs. L’ensemble des données obtenues a permis de mettre en évidence un QTL majeur de résistancepartielle au mildiou et deux QTLs mineurs de résistance à l’oïdium.
Tipo:  Meeting Paper
Idioma:  Francês
Identificador:  http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PROD2010c85bb166&uri=/notices/prodinra1/2011/01/
Fonte:  7. Colloque National de la Société Française de Phytopathologie ; 2009/06/08-11 ; LYON (FRA)
Fechar
 

Empresa Brasileira de Pesquisa Agropecuária - Embrapa
Todos os direitos reservados, conforme Lei n° 9.610
Política de Privacidade
Área restrita

Embrapa
Parque Estação Biológica - PqEB s/n°
Brasília, DF - Brasil - CEP 70770-901
Fone: (61) 3448-4433 - Fax: (61) 3448-4890 / 3448-4891 SAC: https://www.embrapa.br/fale-conosco

Valid HTML 4.01 Transitional