Sabiia Seb
PortuguêsEspañolEnglish
Embrapa
        Busca avançada

Botão Atualizar


Botão Atualizar

Registro completo
Provedor de dados:  Inra
País:  France
Título:  Genetic parameters of feeding behaviour and performance traits in group-housed Large White and French Landrace growing pigs
Paramètres génétiques des critères de comportement alimentaire et des performances de production chez des porcs Large White et Landrace français élevés en groupe
Autores:  Labroue, F.
Gueblez, R.
Sellier, P.
Data:  1997
Ano:  1997
Palavras-chave:  PARAMETRE GENETIQUE
ALIMENTATION A SATIETE
PERFORMANCE ANIMAL
GAIN DE POIDS
Resumo:  Les données de comportement alimentaire de 3 710 porcs en croissance élevés en groupes et alimentés à volonté ont été récoltées à l’aide de distributeurs automatiques d’aliment «Acema 48». Les paramètres génétiques de six critères de comportement alimentaire et des principaux caractères de production mesurés en routine dans les stations publiques de contrôle des performances (trois caractères « candidats » et trois caractères « collatéraux») ont été estimés dans deux races (Large White et Landrace français) à l’aide de la méthode du maximum de vraisemblance restreinte (REML) appliquée à un modèle animal multicaractère. Les héritabilités des critères de comportement alimentaire sont comprises entre 0,36 et 0,54, et sont nettement supérieures à celle de l’indice de consommation (0,20). L’héritabilité de la consommation moyenne journalière est de 0,42 dans chacune des deux races tandis que celles de la vitesse d’ingestion, de la consommation moyenne par repas ou de la durée des repas sont légèrement plus élevées (0,45-0,54). La consommation moyenne journalière présente une corrélation génétique très élevée (de l’ordre de 0,85) avec le gain moyen quotidien mais aussi des corrélations génétiques défavorables avec l’épaisseur de lard dorsal (de l’ordre de 0,5) et le pourcentage de muscle (de l’ordre de - 0,4). La consommation moyenne journalière est génétiquement indépendante de l’indice de consommation tandis que le gain moyen quotidien présente une corrélation génétique favorable (de l’ordre de -0,35) avec ce caractère. Parmi les critères de comportement alimentaire, la consommation moyenne par repas et la vitesse d’ingestion sont les plus liées génétiquement à la consommation moyenne journalière (environ 0,5) et au gain moyen quotidien (environ 0,4). Ces critères présentent également des corrélations génétiques modérément défavorables avec l’épaisseur de lard dorsal (environ 0,25) et le pourcentage de muscle (environ -0,25) et semblent être génétiquement indépendants de l’indice de consommation. L’inclusion possible d’un critère de comportement alimentaire parmi les caractères sélectionnés est discutée sur la base de cet ensemble de paramètres génétiques.

Data on feeding behaviour of 3 710 group-housed and ad libitum fed growing pigs were recorded using ’Acema 48’ electronic feed dispensers. Genetic parameters for six feeding behaviour criteria and the main production traits routinely recorded in French central test stations (three ’boar’ traits and three ’sib’ traits) were estimated in two breeds (Large White and French Landrace) using a multiple trait animal model DF-REML procedure. Heritability estimates for feeding behaviour criteria ranged from 0.36 to 0.54 and were markedly higher than that for the food conversion ratio (0.20). Heritability of daily feed intake was 0.42 in both breeds, whereas heritabilities of rate of feed intake, feed intake per meal and time per meal were slightly higher (0.45-0.54). Daily feed intake showed a very close genetic correlation (around 0.85) with average daily gain but also unfavourable genetic correlations with ultrasonic backfat thickness (around 0.5) and lean percentage (around -0.4). Daily feed intake was genetically independent of food conversion ratio, whereas average daily gain showed a favourable genetic correlation (around -0.35) with that trait. Among the feeding behaviour criteria, feed intake per meal and rate of feed intake showed the highest genetic correlations with daily feed intake (around 0.5) and average daily gain (around 0.4). They also showed moderately unfavourable genetic correlations with ultrasonic backfat thickness (around 0.25) and carcass lean percentage (around -0.25) and seemed to be genetically independent of food conversion ratio. The value of including a trait relating to feed intake pattern among traits selected for is discussed on the basis of this set of genetic parameters.
Tipo:  Journal Article
Idioma:  Inglês
Identificador:  http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB9800002141070911&uri=/notices/prodinra1/2007/09/

http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/data/2007/09/PUB980000214107091_20070913014816198.pdf
Formato:  application/pdf
Fonte:  Genetics Selection Evolution. 1997, 29 (5) : 451-468
Fechar
 

Empresa Brasileira de Pesquisa Agropecuária - Embrapa
Todos os direitos reservados, conforme Lei n° 9.610
Política de Privacidade
Área restrita

Embrapa
Parque Estação Biológica - PqEB s/n°
Brasília, DF - Brasil - CEP 70770-901
Fone: (61) 3448-4433 - Fax: (61) 3448-4890 / 3448-4891 SAC: https://www.embrapa.br/fale-conosco

Valid HTML 4.01 Transitional