Sabiia Seb
PortuguêsEspañolEnglish
Embrapa
        Busca avançada

Botão Atualizar


Botão Atualizar

Registro completo
Provedor de dados:  ArchiMer
País:  France
Título:  Note préliminaire sur la palourde (tapes decussatus L.) de l'étang de Thau
Autores:  Arnaud, Pierre
Raimbault, René
Data:  1963-06
Ano:  1963
Resumo:  Tapes decussates (Linnaeus), due to its economic value, is heavily fished in the Thau Lagoon. There are two types of fishing practices.First, "sight" fishing, the most common and highest paying practise is also the most selective.The fisher is equipped with a light flat-bottomed boat "néga fol" and lies at one of the ends with his face just on the surface of the water. To avoid backwash or small waves that would reduce visibility, the fisher uses an observation chamber: a cylindrical tube fitted with transparent glass at one end and the whole device is fastened around the neck with an elastic band. In his right hand, he holds a trident with long tines to dig into the sand; using a small circular net held in his left hand, he can harvest clams without even leaving his horizontal position."Sight" fishing is practiced at depths between 1.5 to 4 m, beyond which visibility is insufficient....

Tapes decussatus (L.), de par sa valeur économique, est l'objet d'une pêche intensive dans l'étang de Thau. Cette pêche se pratique de deux façons. 1° La pêche « à la vue », la plus courante et la plus rémunératrice mais aussi la plus sélective. Le pêcheur muni d'une embarcation très légère à fond plat « néga fol» est allongé à l'une des extrémités, son visage affleurant la surface de l'eau. Afin d'éviter le ressac ou les petites vagues qui nuiraient à la visibilité il se sert d'une lunette de calfat: boîte cylindrique dont le fond est garni d'un verre transparent; l'ensemble est retenu à la nuque par un élastique. Dans sa main droite il tient un trident à dents allongées qui lui permet de creuser le fond; grâce à un petit filet à monture circulaire tenu de la main gauche il peut collecter les palourdes sans avoir à quitter sa position horizontale. Cette pêche « à la vue» se pratique au-dessus des fonds de 1,50 à 4 m; au-delà la visibilité n'est plus suffisante. 2° La pêche à la «clovissière ». Il s'agit d'un râteau à dents muni d'un filet et d'un manche pouvant atteindre 5 à 6 m de longueur. Cet engin comme son nom l'indique est spécialement conçu pour la pêche à la clovisse (Tapes aureus LMK.) dont le fouissement est moins important que celui de Tapes decussatus, mais il arrive que cet engin sur des fonds supérieurs à 4 m, procure au pêcheur de bonnes récoltes de palourdes. Cette pêche est moins sélective que la pêche « à la vue» mais le tri se fait à bord de l'embarcation. A Thau, l'étang des Eaux Blanches sert d'intermédiaire entre le Grand étang et la mer. Il a une superficie approximative de 600 ha et est en communication constante avec les canaux de Sète. Il est bordé de plusieurs zones peu profondes, partiellement colmatées. Le biotope des palourdes que nous avons étudiées est constitué par l'une de ces zones « La Fangade » située au SO. Dans la Fangade la nature des fonds est variable: au sud, fonds caillouteux, en bordure d'enrochements artificiels; au nord sable vaseux. Ces fonds caillouteux ou sablo-vaseux s'étendent jusqu'à des profondeurs d'environ 4 m; au-delà c'est la vase qui domine. L'étang des Eaux Blanches subit fortement l'influence marine. On y enregistre des variations saisonnières et journalières de température et de salinité. Les températures et les salinités moyennes des mois au cours desquels nos prélèvements furent effectués sont les suivantes: ... Nous avons effectué de mai à novembre 1960 quatre prélèvements de palourdes: le 4 mai, le 20 juin, le 8 septembre et le 29 novembre et un seul en 1962, le 5 septembre. Voici quelques-unes des caractéristiques de Tapes decussatus établies à partir de ces données. (OCR non contrôlé)
Tipo:  Text
Idioma:  Francês
Identificador:  http://archimer.ifremer.fr/doc/1963/publication-4129.pdf
Editor:  ISTPM
Relação:  http://archimer.ifremer.fr/doc/00000/4129/
Formato:  application/pdf
Fonte:  Revue des Travaux de l'Institut des Pêches Maritimes (0035-2276) (ISTPM), 1963-06 , Vol. 27 , N. 2 , P. 196-202
Direitos:  Ifremer
Fechar
 

Empresa Brasileira de Pesquisa Agropecuária - Embrapa
Todos os direitos reservados, conforme Lei n° 9.610
Política de Privacidade
Área restrita

Embrapa
Parque Estação Biológica - PqEB s/n°
Brasília, DF - Brasil - CEP 70770-901
Fone: (61) 3448-4433 - Fax: (61) 3448-4890 / 3448-4891 SAC: https://www.embrapa.br/fale-conosco

Valid HTML 4.01 Transitional