Sabiia Seb
PortuguêsEspañolEnglish
Embrapa
        Busca avançada

Botão Atualizar


Botão Atualizar

Ordenar por: RelevânciaAutorTítuloAnoImprime registros no formato resumido
Registros recuperados: 4
Primeira ... 1 ... Última
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Essais de décrochage de bactéries de sédiments côtiers par action chimique et physique ArchiMer
Derrien, Annick; Dupray, Elisabeth; Caprais, Marie-paule.
Afin d'améliorer les numérations bactériennes du sédiment, nous avons testé différentes méthodes physiques et chimiques pour relarguer les bactéries des particules. Une étude préliminaire a permis de définir des concentrations et des temps d'action non toxiques pour des bactéries d'intérêt sanitaire. Les différentes techniques testées ne permettent d'augmenter la numération, dans le meilleur des cas (action du lauryl sulfate de sodium), que d'une demi unité log.
Tipo: Text
Ano: 1992 URL: http://archimer.ifremer.fr/doc/00040/15130/12467.pdf
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Hétérogénéité phénotypique et pouvoir pathogène de vibrionaceae isolées de zones littorales bretonnes ArchiMer
Dupray, Elisabeth.
La famille des Vibrionaceae, créée en 1965, par Sebald et véron, comprend les genres : Vibrio, Aeromonas, Photobacterium, Plesiomonas. L'attention des bactériologistes avait longtemps été centrée sur V. cholerae, du fait de son importance en pathologie humaine, mais la connaissance des bactéries apparentées a évolué rapidement depuis une dizaine d'années, tant sur le plan de la systématique, de l'écologie que du pouvoir pathogène. Les Vibrionaceae sont des bactéries des écosystèmes hydriques (eau douce, eau salée). Ils peuvent être isolés de l'eau, des sédiments, des poissons, coquillages ou autres animaux. Leur développement est fonction de la température, de la salinité et de la teneur en matière organique. Les comportements apparaissent différents selon...
Tipo: Text
Ano: 1986 URL: http://archimer.ifremer.fr/doc/00106/21703/19282.pdf
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Mise en place d'éléments permettant le fonctionnement d'organismes stressés dans un écosystème pertubé - 2ème partie : rôle et expression du gène rpoS chez Escherichia Coli en situation de stress ArchiMer
Wieliczko, Etienne; Gourmelon, Michele; Dupray, Elisabeth; Derrien, A.; Caprais, Marie-paule; Pommepuy, Monique.
D'un point de vue purement écologique, le milieu marin est particulièrement agressif pour les bactéries d'origine entérique. Jusqu'à la fin des années soixante dix, il était généralement admis que ces bactéries pathogènes étaient détruites en quelques heures dans l'eau de mer, ou selon l'espèce en quelques jours. On parlait alors du "pouvoir auto-épurateur" de l'eau de mer. Depuis des travaux plus récents ont démontré la persistance de microorganismes dans les zones littorales. En fait, la survie en mer des bactéries d'origine fécale dans le milieu marin dépend de deux grands facteurs : la qualité de l'eau ou du sédiment permettant aux bactéries de mettre en oeuvre plus ou moins facilement des mécanismes de "résistance", et leur historique avant leur rejet...
Tipo: Text
Ano: 1997 URL: http://archimer.ifremer.fr/doc/00105/21630/19210.pdf
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Rejets urbains et contamination fecale ArchiMer
Pommepuy, Monique; Dupray, Elisabeth; Guillaud, Jean-francois; Derrien, A; L'Yavanc, Jacky; Cormier, M.
The behaviour of fecal bacteria was investigated in a turbid estuary which is also a shellfishing area. Sediments are polluted by sewage by the way of settlement, fecal bacteria mixed with estuarine water being able to survive a very long time (T90 are about several days). By measuring the increase of salt tolerance of the strains grown in natural estuarine organic matter, it was demonstrated that Escherichia coli is able to support the salinity of coastal water. Moreover, because light penetration is obstructed by suspended matter, the solar bactericidal effect is very low. A close relationship between T90 and light intensity received by the bacteria is found. These mechanisms can explain the low die-off rate found in turbid areas.
Tipo: Text
Ano: 1991 URL: http://archimer.ifremer.fr/doc/00267/37860/35941.pdf
Registros recuperados: 4
Primeira ... 1 ... Última
 

Empresa Brasileira de Pesquisa Agropecuária - Embrapa
Todos os direitos reservados, conforme Lei n° 9.610
Política de Privacidade
Área restrita

Embrapa
Parque Estação Biológica - PqEB s/n°
Brasília, DF - Brasil - CEP 70770-901
Fone: (61) 3448-4433 - Fax: (61) 3448-4890 / 3448-4891 SAC: https://www.embrapa.br/fale-conosco

Valid HTML 4.01 Transitional