Sabiia Seb
PortuguêsEspañolEnglish
Embrapa
        Busca avançada

Botão Atualizar


Botão Atualizar

Ordenar por: RelevânciaAutorTítuloAnoImprime registros no formato resumido
Registros recuperados: 4
Primeira ... 1 ... Última
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Effet du contexte génétique sur le taux de recombinaison chez le maïs Inra
Pollacsek, M..
Le taux de recombinaison du couple d’allèles liés sur le chromosome 4, fl 2-su 1, avec le couple d’allèles normaux a été étudié à un niveau d’hétérozygotie limitée à cette région, dans le contexte génétique homozygote de lignées et dans le contexte génétique hétérozygote généralisé chez des hybrides de maïs. La supériorité faible mais significative de 1,8 p. 100 chez les hybrides est attribuée à la proximité du centromère. L’hypothèse d’une supériorité accrue dans les zones distales des chromosomes est formulée. Les résultats sont discutés avec les observations connues et les conséquences envisagées en sélection.
Tipo: Journal Article Palavras-chave: CHIASMA; TAUX DE RECOMBINAISON; CONTEXTE GENETIQUE; RECOMBINAISON GENETIQUE; EXPRESSION GENETIQUE; DISTANCE; CENTROMERE BREEDING.
Ano: 1982 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PROD2009da6b916c&uri=/notices/prodinra1/2009/02/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Etude de la variabilité génétique obtenue chez le maïs après callogenèse et régénération de plantes in vitro. Inra
Beckert, M.; Pollacsek, M.; Caenen, M..
Notre étude a été menée pour analyser les conséquences de la callogenèse et de la régénération de plantes in vitro sur la variabilité génétique de quelques lignées pures de maïs, elles-mêmes manipulables par cette technique. Les techniques de culture in vitro ont été celles proposées par GREEN & PHILLIPS (1975) ; les génotypes utilisés ont été ceux déjà cités par BECKERT & POLLACSEK (1979) et sont principalement : A 34, A 188, A 641, CM 182, CO 158, F 1048, F 1110, ND 203, W 117, WD. Les variations ont été étudiées pour des caractéristiques biométriques incluant des caractères morphologiques (hauteur de plante, hauteur d’insertion d’épis, nombre total de feuilles, surface foliaire...) et des caractères d’intérêt agronomique (précocité...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: VARIATIONS GENETIQUES; CALLOGENESE; REGENERATION; CULTURE IN VITRO.
Ano: 1983 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PROD2008baedac1d&uri=/notices/prodinra1/2008/06/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Haplodiploidization of maize (Zea mays L) through induced gynogenesis assisted by glossy markers and its use in breeding Inra
Bordes, J.; Dumas de Vaulx, R.; Lapierre, A.; Pollacsek, M..
L’utilisation effective de l’haplodiploïdisation par gynogenèse in situ en sélection du maïs nécessite une détection fiable des haploïdes au stade plantule. Le marquage génotypique par des allèles récessifs des gènes glossy permet cette détection. Deux «synthétiques» à base large: CGT (cornée glossyl tardive), DGT (dentée glossy6 tardive), ont été étudiées. Pollinisées par l’inducteur FIGH 1, elles ont produit des plantes haploïdes à des taux respectifs de : 0,64 et 0,93 %. Pour la synthétique CGT (C0), ce taux est augmenté (0,94 % en moyenne) lorsque l’on passe de la première génération aux descendances S1. L’analyse de la distribution de l’induction de 203 S1 de CGT montre une déviation significative par rapport à une distribution de Poisson. Dans la...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: HAPLOIDES IN SITU; DIPLOIDISATION; COLCHICINE; GLOSSY.
Ano: 1997 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PROD20107f04c875&uri=/notices/prodinra1/2010/01/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Management of the ig gene for haploid induction in maize Inra
Pollacsek, M..
Au niveau haploïde, l’effet du gène ig se révèle de la même intensité qu’au niveau diploide, infirmant le résultat de taux exceptionnel obtenu par ailleurs. Ceci écarte la manipulation du gène ig à l’état haploïde dans un processus de routine. Au niveau diploïde, l’environnement génétique du gène ig a une forte influence sur l’aptitude à induire des haploïdes paternels. En rétrocroisements à partir de la lignée W23 ig avec des lignées récurrentes plus ou moins apparentées à la population Golden glow d’origine, les effets pléiotropiques du gène ig se retrouvent diversement. Si la stérilité mâle manifestée à l’état homozygote est toujours présente, les autres effets, dont la polyembryonie, sont perdus dès le croisement initial avec les lignées de la même...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: ANDROGENESE IN SITU; GENE IG; INDUCTION D'HAPLOIDES; POLYEMBRYONIE; RETROCROISEMENT.
Ano: 1992 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB9300008452029746&uri=/notices/prodinra1/2009/10/
Registros recuperados: 4
Primeira ... 1 ... Última
 

Empresa Brasileira de Pesquisa Agropecuária - Embrapa
Todos os direitos reservados, conforme Lei n° 9.610
Política de Privacidade
Área restrita

Embrapa
Parque Estação Biológica - PqEB s/n°
Brasília, DF - Brasil - CEP 70770-901
Fone: (61) 3448-4433 - Fax: (61) 3448-4890 / 3448-4891 SAC: https://www.embrapa.br/fale-conosco

Valid HTML 4.01 Transitional