Sabiia Seb
PortuguêsEspañolEnglish
Embrapa
        Busca avançada

Botão Atualizar


Botão Atualizar

Registro completo
Provedor de dados:  20
País:  Belgium
Título:  Diagnostic des pêcheries du poulpe (Octopus vulgaris) dans les eaux sous juridiction sénégalaise: Rapport définitif
Data:  2013-01-28
Ano:  2009
Palavras-chave:  Cephalopod fisheries
Reproduction
Fishing gear
Fishery industry
Catching methods
Fishing nets
Season regulations
Fishing effort
Fishing rights
Fishery regulations
Living resources
Commercial legislation
Octopus fisheries
Fishery statistics
Resumo:  Les seiches, poulpes, calmars et nautiles forment la Classe des Céphalopodes de l’Embranchement des Mollusques de grande taille, exclusivement marins. Leur croissance est rapide, leur arrivée à la maturité sexuelle précoce et leur durée de vie courte. Le poulpe a une très large aire de distribution incluant les eaux maritimes tropicales. Elle abonde surtout en Méditerranée, dans les eaux japonaises (Océan Pacifique) et dans l’Atlantique Centre-Est qui s’étend du Maroc à l’Angola. La pêche du poulpe s’est développée au large du Sahara dans les années 1960. Son importance dans la zone du COPACE notamment, au Maroc, en Mauritanie et au Sénégal, s’expliquerait par la raréfaction de ses prédateurs potentiels (Serranidés, Sparidés). Au Sénégal, elle est pratiquée par la pêche artisanale et industrielle à partir des années 1986. Le système d’exploitation du poulpe est aussi bien caractérisé en pêche artisanale qu’en pêche industrielle, par la présence d’acteurs qui se « reconvertissent » occasionnellement dans la filière « poulpe » lorsque l’abondance de l’espèce permet de rentabiliser économiquement les activités de pêche, de mareyage et de commercialisation. La pêcherie de poulpe connaît à l’heure actuelle des contraintes liées à la baisse de la productivité des captures, à la chute des prix et au faible niveau d’organisation des acteurs. La raréfaction du poulpe et des autres espèces halieutiques, expliquerait l’extension des zones de pêche habituelles. Cette situation pose le problème de la sécurité en mer et engendre aussi des accidents sans compter une situation conflictuelle entre la pêche artisanale et celle industrielle. Par ailleurs, les différentes formes d’incitation de la pêche, sur lesquelles les autorités agissent, ont contribué à la croissance de l’effort et à la forte capacité de pêche. Le marché local du poulpe au Sénégal est très vaste et s’étend du nord au sud. Cependant, il faut noter que chaque zone de pêche correspond plus ou moins à un moment de bonne pêche de la saison pour ne pas dire de l’année. Le marché européen des produits de la pêche reste la principale destination avec près de 49% des exportations des produits halieutiques du Sénégal suivi du marché africain et de l’Asie.

Union Européenne
Tipo:  Working Paper
Idioma:  Francês
Identificador:  http://hdl.handle.net/1834/4573
Editor:  Direction des Pêches Maritimes

Dakar (Sénégal)
Relação:  http://www.dpm.sn
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES BCPH, 2009. Résultats d’enquête sur les prix au débarquement du poulpe auprès des mareyeurs. Beaumont A. et Cassier P. 1973. Biologie animale : des protozoaires aux métazoaires épineuriens. Editions Bordas, Tome 2 : 447 pages. Caverivière A. 1990. Le poulpe (Octopus vulgaris) au Sénégal : une nouvelle ressource, 13 pages. Caverivière A., Diallo M., Domain F., Jouffre D., 2000. Répartition côtière du poulpe Octopus vulgaris sur la Petite Côte du Sénégal et son exploitation par la pêche artisanale. In Gascuel D., Chavance P., Bez N., Biseau A (éd.) : Les espaces de l'halieutique. Paris, ORSTOM, Colloques et séminaires: 269-283. Caverivière A., Thiam M. et Jouffre D. 2002. Le poulpe Octopus vulgaris – Sénégal et côtes nord ouest africaines. Colloques et séminaires. IRD Editions 2002. Caverivière, A. 2002. Eléments du cycle de vie du poulpe Octopus vulgaris des eaux sénégalaises. In : Le poulpe Octopus vulgaris. Sénégal et côtes nord-ouest africaines. Caverivière A., Thiam M. et Jouffre D. (eds). IRD Editions, Colloques et Séminaires : pp. 105 – 125. Cousteau J. Y et Diolé P. 1973. Pieuvres. La fin d’un malentendu. Editions Flammarion, Paris : 256 pages. Diallo M, Jouffre D., Caverivière A., Thiam M., 2002. The demographic explosion of Octopus vulgaris in Senegal during the 1999 summer. Bulletin of Marine Science. Vol. 71, No. 2, pp. 1063–1065. Diatta Y. 2000. Le régime alimentaire du poulpe commun Octopus vulgaris (Cuvier, 1797) et de ses prédateurs potentiels tout au long de la côte sénégalaise. Thèse de Doctorat de 3ème Cycle, Université Cheikh Anta Diop, 49, 136 pages. Domain F, 1977. Carte sédimentologique du plateau continental sénégambien. Extension à une partie du plateau continental de la Mauritanie et de la Guinée Bissau. Paris, ORSTOM, Notice explicative 68, 17 p. + 3 cartes. Fall M. 2009. Résultats synthétiques des campagnes démersales côtières SAGPS-1 et SAGPS-3. CRODT, 26 février 2009, Présentation power point de 21 diapositives. Fall, M. et Ndiaye, S. 2002. Discrimination et description biométriques du poulpe commun (Octopus vulgaris Cuvier 1797) des côtes sénégalaises. In : le poulpe, Sénégal et côtes nord ouest africaines. Caverivière, A., Thiam, M. & Jouffre, D. (Eds). Actes du Colloque Céphalopodes (CRODT, 12-19 janvier 2000). Colloques et Séminaires, IRD Editions, pp. 71-86 FAO, 1997.- Rapport du groupe de travail ad hoc sur les céphalopodes. FAO COPACE/PACE séries 97 / 63. 103 pages. Faure, V. 2002. Dynamiques spatiale et temporelle des populations de poulpes (Octopus vulgaris) en Afrique de l'Ouest: Influence des fluctuations environnementales et des relations interspécifiques. Thèse doctorat, Université Montpellier II, 403 pages. Fischer, Bianchi et Scott, 198. Fiches d’identification des espèces pour les besoins de la pêche. Atlantique Centre-Est, zones de pêche 34, 47 (en partie). Volume VI, Organisation des nations-Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture et Ministère des Pêches et des Océans du Canada, Ottawa. Hatanaka H. 1979. Studies a the fishery biology of common Octopus vulgaris off the Northwest coast of Africa. Bull. Far Seas Fish Res. Lab., n° 17. 13-124. Hochberg F.G. 1997. Presentation of the Issues. In: Lang M. A. et Hochberg F. G. (Eds). Proceedings of the Workshop on the Fishery and Market Potential of Octopus in California. Washington D.C, Smithsonian Institution: 192 pp. IRD, 2002. Le poulpe Octopus vulgaris. Sénégal et côtes nord-ouest africaines. Caverivière, A., Thiam M. et Jouffre D. (Eds). Institut de Recherche pour le Développement, 385 pages. Itami K., Izawa Y., Maeda S. et Nakail K. 1963. Notes on the laboratory culture of the Octopus larvae. Bul. Jap. Soc. Fish, 29, 6, 514-520. Jouffre Didier, Lanco S., Gascuel D., Caverivière Alain. Niveaux d'exploitation des stocks de poulpes du Sénégal de 1996 à 1999 et tailles minimales de captures: une évaluation par modélisation analytique. In: Le poulpe Octopus vulgaris: Sénégal et côtes nord-ouest africaines. Paris : IRD, 2002, p. 269-295. (Colloques et Séminaires). Le Poulpe Commun Octopus vulgaris : Sénégal et des Côtes Nord-Ouest Africaines : Colloque, Dakar-Thiaroye (SEN), 2000/02/14-18. Laurans M., Gascuel D., Caverivière Alain. Application d'un modèle global avec effet de l'environnement au stock de poulpe du Sénégal. In : Le poulpe Octopus vulgaris : Sénégal et côtes nord-ouest africaines. Paris : IRD, 2002, p. 255-267. (Colloques et Séminaires). Le Poulpe Commun Octopus vulgaris : Sénégal et des Côtes Nord-Ouest Africaines : Colloque,Dakar-Thiaroye (SEN), 2000/02/14-18. Mangold K. W. 1963. Biologie des céphalopodes benthiques et nectoniques de la mer catalane. Vie et Milieu, suppl. 13, 285 p. + pl. Mangold K. W. 1983. Octopus vulgaris. In: P. R. Boyle (Eds). Cephalopod life cycles. Species account. Academic Press London, Vol. 1, pp. 335 – 364. Mangold K., 1997. Octopus vulgaris. A review of the biology. In: Lang M. A. et Hochberg F. G. (Eds): The Fishery and market potential of octopus in California. Washington, Smithsonian Institution: 85 – 90. Martin V. D. K, 2009. - Diagnostic des pêcheries du poulpe et d’autres espèces associées dans les eaux sénégalaises. TRANSTEC, 48 pages. Massal Fall (Analyse des tactiques de pêche dans l’exploitation des céphalopodes, publication en cours). MEMTMPP, 2008. Conseil présidentiel sur la pêche. République du Sénégal, 54 pages. Ould Inejih C. A. 2000.- Dynamique spatio-temporelle et biologie du poulpe (Octopus vulgaris) dans les eaux Mauritaniennes :modélisation de l’abondance et aménagement des pêcheries. Thèse doctorat, Université de Brest : 251 pages. Résultats Généraux de la Pêche Maritime (DPM, 2001 à 2007). Tait R.W. 1986. Aspects physiologiques de la sénescence post-reproductive chez Octopus vulgaris. Thèse de Doctorat, Université Paris VI, 250 pages. Takeda R. 1990. Octopus resources. Mar. Behav. Physiol., 18: 111 – 146. Thiao D. et al , 2006, Recensement national de la pêche artisanale maritime sénégalaise. Rapport scientifique, CRODT/ISRA, 157 pages. Thiao D., 2009. Un système d’indicateurs de durabilité des pêcheries côtières comme outil de gestion intégrée des ressources halieutiques sénégalaises. Thèse de Doctorat en Sciences Economiques (Spécialité Développement Soutenable Intégré), Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (France), 298 pages. Thiao D., Barry M. D. et Thiam M., 2009. Présentation du système d’information national sur la pêche et statistiques de la pêche maritime sénégalaise de 1997 à 2008. Archive scientifique du CRODT n° 148, Centre de Recherches Océanographiques de Dakar-Thiaroye, 63 pages. Villanueva R., Nozais C et Boletzky V. S. 1995. The planktonic life of octopuses. Nature, 377: p. 107. Warnke K. 1999. Diversität des Artenkomplexes Octopus vulgaris Cuvier, 1797 inbeziehung zu seiner Verbreitung an der Ost- und Westküstes Lateinamerikas. Ph.D. thesis, Universität Bremen, Shaker Verlag, Aachen. www.cephbase: site internet dévolu aux céphalopodes.
Formato:  75
Direitos:  Direction des Pêches Maritimes
Fechar
 

Empresa Brasileira de Pesquisa Agropecuária - Embrapa
Todos os direitos reservados, conforme Lei n° 9.610
Política de Privacidade
Área restrita

Embrapa
Parque Estação Biológica - PqEB s/n°
Brasília, DF - Brasil - CEP 70770-901
Fone: (61) 3448-4433 - Fax: (61) 3448-4890 / 3448-4891 SAC: https://www.embrapa.br/fale-conosco

Valid HTML 4.01 Transitional