Sabiia Seb
PortuguêsEspañolEnglish
Embrapa
        Busca avançada

Botão Atualizar


Botão Atualizar

Ordenar por: 

RelevânciaAutorTítuloAnoImprime registros no formato resumido
Registros recuperados: 6
Primeira ... 1 ... Última
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Association de betteraves fourragères à une ration mixte d'ensilages de maïs et de trèfle violet pour les vaches laitières Inra
Hoden, A.; Marquis, B.; Delaby, L..
Des betteraves fourragères entières ont été distribuées (20 kg/j) en complément d’une ration mixte d’ensilages de maïs et de trèfle violet afin de mettre en évidence leurs effets sur les performances des vaches laitières. Cette association a permis d’améliorer les productions de lait (+ 2 kg/j) et de matière utile (+ 100 g/j matières grasses, + 60 g/j matières protéiques) ainsi que la composition du lait (taux butyreux : + 2 g/kg, taux protéique : + 1 g/kg). Ces effets positifs sont probablement à attribuer aux modifications d’orientations fermentaires dans le rumen concernant le taux butyreux et au meilleur niveau d’apport énergétique pour la synthèse des protéines. Dans nos conditions d’utilisation, ces betteraves apportées en quantités relativement...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: VACHE LAITIERE; ENSILAGE; COMPLEMENTATION; COMPOSITION CHIMIQUE.
Ano: 1988 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB90003051014025&uri=/notices/prodinra1/2008/06/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Effet du niveau d'alimentation sur la composition chimique et la qualité fromagère du lait de vache Holstein et Normandes. Résultats préliminaires. Inra
Vertes, C.; Hoden, A.; Gallard, Y..
L’influence du génotype sur la qualité fromagère du lait est étudiée, en interaction avec le système d’alimentation hivernal, dans un essai croisant 3 génotypes (Normand, Holstein témoin et Holstein fortement sélectionné) avec 2 niveaux d’alimentation (haut et bas). Le niveau haut correspond à la couverture des besoins nutritifs alors que le niveau bas se situe à des apports nutritifs inférieurs d’environ 2 UFL/j durant la période hivernale. La meilleure composition chimique du lait des vaches Normandes, comparativement aux Holstein, (+ 10 % pour la teneur en caséine, + 35 % pour le rapport caséine kappa/caséines) se répercute sur sa qualité fromagère (+ 28 % pour la fermeté du gel et + 10 % pour le rendement). Les vaches alimentées au niveau haut...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: RACE BOVINE NORMANDE; RACE BOVINE HOLSTEIN; ALIMENTATION HIVERNALE; COMPOSITION CHIMIQUE; QUALITE FROMAGERE.
Ano: 1989 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB8900014012004&uri=/notices/prodinra1/2008/06/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Maîtrise de la composition du lait : influence des facteurs nutritionnels sur la qualité et les taux de matières grasses et protéiques. Inra
Hoden, A.; Coulon, J.B..
La composition chimique du lait dépend de facteurs liés à l’animal et au milieu. Parmi ces derniers, l’alimentation joue un rôle important : elle permet d’agir à court terme et de manière différente sur les taux de matières grasses et de protéines. Le taux protéique varie dans le même sens que les apports énergétiques (+ 0,6 g/kg par UFL supplémentaire aux alentours des recommandations). Il peut aussi être amélioré par des apports spécifiques en acides aminés (lysine et méthionine). Il est presque toujours diminué par l’adjonction de lipides, même protégés, dans la ration. Le taux butyreux dépend à la fois de la part d’aliment concentré dans la ration (et, quand celle-ci est élevée, de la nature de ces aliments concentrés), et du mode de présentation et de...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: VACHE LAITIERE; LAIT DE VACHE; COMPOSITION CHIMIQUE; TAUX; MATIERE GRASSE; ACIDE BUTYRIQUE.
Ano: 1991 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB9200012100024001&uri=/notices/prodinra1/2008/03/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Pâturage pour vaches laitières. Effets du chargement et de la complémentation en pâturage tournant simplifié. Inra
Hoden, A.; Muller, A.; Peyraud, J.L.; Delaby, L.; Faverdin, P..
Trois essais, chacun d’une durée moyenne de 6 mois, ont été répétés de 1986 à 1988 sur les mêmes surfaces du domaine INRA du Pin au Haras selon la technique du pâturage tournant simplifié (2 parcelles au printemps, 4 en automne). Ils ont concerné un total de 162 vaches d’un haut niveau de production à la mise à l’herbe (30,0 kg/j de lait en moyenne). Les comparaisons ont porté sur l’influence de 3 niveaux de chargement correspondant à 100 (Témoin = 2,3 vaches/ ha), 115 (Fort = 2,6 vaches/ha) et 130 (Très fort = 3,0 vaches/ha) % du témoin, en interaction avec 2 niveaux H (Haut = 3,7 kg/j/vache) et B (Bas = 0,5 kg) d’aliment concentré. Les productions individuelles ne sont pas significativement différentes entre chargements et n’ont diminué que de 5 % entre...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: VACHE LAITIERE; COMPLEMENTATION; PERFORMANCE ZOOTECHNIQUE.
Ano: 1991 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB9200012073023974&uri=/notices/prodinra1/2008/03/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Pois protéagineux comme concentré unique pour vaches laitières. Inra
Hoden, A.; Delaby, L.; Marquis, B..
Deux rations complètes équilibrées à base d’ensilage de maïs comportant des apports iso-énergétiques d’aliments concentrés témoin classique (1 UFL/kg MS et 115 PDIE/UFL) ou expérimental (pois protéagineux) offertes en quantités limitées ont été comparées. Les apports nutritifs (UFL - PDI) ont été prédéterminés de façon à satisfaire sans excès les besoins des animaux. Selon un schéma expérimental en inversion comportant 2 périodes de 7 semaines, un total de 21 vaches en milieu de lactation (80 % primipares) réparties en 2 lots a reçu l’une ou l’autre de ces rations.Pour des apports moyens de 5,4 kg MS de concentré témoin ou de 4,6 kg MS de pois protéagineux, les quantités ingérées totales ont été identiques (3,08 kg MS % kg de poids vif). Les apports...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: VACHE LAITIERE; ALIMENT CONCENTRE; BILAN DIGESTIF.
Ano: 1992 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB9200012111024012&uri=/notices/prodinra1/2008/03/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Utilisation du blé ou des pulpes de betteraves en rations complètes avec de l'ensilage de maïs chez les vaches laitières. Inra
Hoden, A.; Hurtaud, C.; Marquis, B.; Delaby, L..
Deux rations complètes à base d’ensilage de maïs comportant un apport iso-énergétique (0,33 UFL/kg MS) sous forme de blé (28 % du mélange) ou de pulpes sèches de betteraves (33 % du mélange) ont été comparées. Selon un schéma expérimental en inversion comportant 2 périodes de 6 semaines, 2 lots appariés de 13 vaches en phase décroissante de la lactation ont reçu à volonté chacune de ces rations.Les niveaux d’ingestion ont été élevés et comparables pour les 2 régimes (3,20 kg MS p. 100 kg de poids vif en moyenne), le blé et les pulpes représentant respectivement 5,2 et 6,0 kg MS par vache et par jour. Les teneurs en amidon des rations ont été respectivement de 39,6 et 20,2 % et celles en cellulose brute de 14,3 et 18,8 % pour les rations « blé » et « pulpes...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: VACHE LAITIERE; ENSILAGE; PULPE; PERFORMANCE ZOOTECHNIQUE; COMPLEMENTATION; APPORT ENERGETIQUE.
Ano: 1990 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB9100012017019091&uri=/notices/prodinra1/2008/03/
Registros recuperados: 6
Primeira ... 1 ... Última
 

Empresa Brasileira de Pesquisa Agropecuária - Embrapa
Todos os direitos reservados, conforme Lei n° 9.610
Política de Privacidade
Área restrita

Embrapa
Parque Estação Biológica - PqEB s/n°
Brasília, DF - Brasil - CEP 70770-901
Fone: (61) 3448-4433 - Fax: (61) 3448-4890 / 3448-4891 SAC: https://www.embrapa.br/fale-conosco

Valid HTML 4.01 Transitional