Sabiia Seb
PortuguêsEspañolEnglish
Embrapa
        Busca avançada

Botão Atualizar


Botão Atualizar

Ordenar por: 

RelevânciaAutorTítuloAnoImprime registros no formato resumido
Registros recuperados: 6
Primeira ... 1 ... Última
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Alimentation hivernale des brebis laitières : intérêt de la mise en lots Inra
Bocquier, F.; Guillouet, P.; Barillet, F..
Les techniques simplifiées d’alimentation collective mettent rarement en péril la santé des brebis ou leur productivité apparente, car de nombreuses régulations physiologiques leur permettent de s’adapter aux excès ou aux déficits alimentaires. Mais elles conduisent à un gaspillage d’aliments concentrés ou à une baisse des productions selon le niveau initial de performance de chaque brebis. La mise en lots des animaux en fonction de leurs besoins alimentaires est un moyen de mieux ajuster les apports alimentaires aux performances de production attendues. Les principaux facteurs de variation des besoins sont décrits et leur intérêt comme critère pour la constitution de lots homogènes est discuté. Deux essais de mise en lots ont été réalisés. Le...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: VARIABILITE INDIVIDUELLE; STADE PHYSIOLOGIQUE; MISE EN LOT; VARIATION DES BESOINS; DISTRIBUTEUR AUTOMATIQUE; ALIMENTATION HIVERNALE; BREBIS LAITIERE; SYSTEME D'ELEVAGE; CONTROLE DE PERFORMANCE.
Ano: 1995 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB9600002788057130&uri=/notices/prodinra1/2008/02/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Effet de l'alimentation hivernale des génisses sur les performances et la longévite des vaches Inra
Troccon, J.L..
Des génisses laitières de race Pie-noir nées à l’automne (n=171), destinées à un vêlagevers 2 ans, ont reçu des niveaux alimentaires HAUT (H) ou BAS (B) au cours des 2périodes hivernales de leur phase d’élevage : de la naissance à 6 mois (Hl et Bl) et entre12 et 18 mois (H2 et B2). Dans les lots Hl et H2 les apports énergétiques étaient plus élevésde 22 % (100 UFL) et de 49 % (400 UFL) par rapport aux lots Bl et B2. Les gains depoids vif ont été de 826 g/j dans le lot Hl, 696 g/j dans le lot Bl, 885 g/j dans le lot H2 et639 g/j dans le lot B2. Les conduites estivales au pâturage ont permis une croissancecompensatrice modérée (50 à 55 %).Les traitements alimentaires n’ont pas d’effet sur les productions laitières par lactation.Le traitement Hl accroît la...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: VACHE LAITIERE; ALIMENTATION HIVERNALE; RACE BOVINE FRANCAISE FRISONNE PIE NOIRE; LONGEVITE; NIVEAU D'ALIMENTATION; PERFORMANCE ZOOTECHNIQUE.
Ano: 1993 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB9400012748036387&uri=/notices/prodinra1/2008/03/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Effet du niveau d'alimentation sur la composition chimique et la qualité fromagère du lait de vache Holstein et Normandes. Résultats préliminaires. Inra
Vertes, C.; Hoden, A.; Gallard, Y..
L’influence du génotype sur la qualité fromagère du lait est étudiée, en interaction avec le système d’alimentation hivernal, dans un essai croisant 3 génotypes (Normand, Holstein témoin et Holstein fortement sélectionné) avec 2 niveaux d’alimentation (haut et bas). Le niveau haut correspond à la couverture des besoins nutritifs alors que le niveau bas se situe à des apports nutritifs inférieurs d’environ 2 UFL/j durant la période hivernale. La meilleure composition chimique du lait des vaches Normandes, comparativement aux Holstein, (+ 10 % pour la teneur en caséine, + 35 % pour le rapport caséine kappa/caséines) se répercute sur sa qualité fromagère (+ 28 % pour la fermeté du gel et + 10 % pour le rendement). Les vaches alimentées au niveau haut...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: RACE BOVINE NORMANDE; RACE BOVINE HOLSTEIN; ALIMENTATION HIVERNALE; COMPOSITION CHIMIQUE; QUALITE FROMAGERE.
Ano: 1989 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB8900014012004&uri=/notices/prodinra1/2008/06/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Foin ou ensilage pour les bovins en croissance en système herbager. Inra
Muller, A.; Micol, D.; Dozias, D.; Peccatte, J.R..
Pour des animaux peu exigeants, tels que des bovins de deux ans en croissance, l’alimentation hivernale peut être basée sur des rations de foin ou d’ensilage d’herbe de qualité moyenne. L’objectif de trois essais d’alimentation successifs au Domaine du Pin au Haras a été de comparer chez des boeufs et des génisses, l’utilisation durant l’hiver d’herbe récoltée à même date, assez tardivement, sous forme de foin ou d’ensilage. La qualité des ensilages est variable selon l’âge de l’herbe et les conditions de réalisation du chantier de récolte ; la qualité des foins est plus stable. Les quantités ingérées par les animaux sont voisines entre les deux modes de récolte. Les performances de croissance sont également comparables. On n’enregistre pas d’arrière effet...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: CROISSANCE; ALIMENTATION HIVERNALE; FOIN; ENSILAGE; PERFORMANCE ZOOTECHNIQUE.
Ano: 1992 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB9200012165024066&uri=/notices/prodinra1/2008/03/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Valorisation par les vaches laitières de mélanges céréales/protéagineux fermiers dans une ration hivernale Inra
Coquil, X.; Trommenschlager, J.M.; Bazard, C.; Despres, S.; Delaby, L..
Cet essai a été réalisé en carré latin, comportant 3 lots de 8 vaches laitières (50% Holstein, 50% Montbéliarde). Les animaux recevaient 4kg/VL/j d'un des mélanges céréales/protéagineux, 8kg MS/VL/j de foin de luzerne/dactyle et du foin de prairie permanente ad libitum. Les rations testées ont présenté un bon équilibre azote/énergie, mais variant significativement selon la ration (101 à 106g PDIN/UFL). La production laitière (20,3 kg de lait/VL/j) et le taux butyreux (41.3g/kg de lait) n'ont pas varié significativement selon la ration ingérée. Les vaches laitières ayant reçu le mélange avoine/féverole ont eu un TP significativement inférieur par rapport aux deux autres mélanges. Ce résultat est expliqué par (i) un surplus d'azote par rapport à l'énergie et...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: VACHE LAITIÈRE; ALIMENTATION HIVERNALE; COMPLEMENTATION; ASSOCIATION CÉRÉALE/PROTEAGINEUX; FOIN; AGRICULTURE BIOLOGIQUE DAIRY COWS; WINTER DIETS; COMPLEMENTATION; CEREAL/PROTEIN MIXES; HAY.
Ano: 2009 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PROD20095a506a9&uri=/notices/prodinra1/2010/09/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Valorisation par les vaches laitières de mélanges céréales/protéagineux fermiers dans une ration hivernale Inra
Coquil, X.; Desprès, S.; Trommenschlager, J.M.; Bazard, C.; Delaby, L..
Tipo: Conference Paper Palavras-chave: VACHE LAITIERE; ALIMENTATION HIVERNALE; COMPLEMENTATION; ASSOCIATION CEREALES/ PROTEAGINEUX; FOIN; AGRICULTURE BIOLOGIQUE.
Ano: 2008 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PROD2008ec5b6aa3&uri=/notices/prodinra1/2011/01/
Registros recuperados: 6
Primeira ... 1 ... Última
 

Empresa Brasileira de Pesquisa Agropecuária - Embrapa
Todos os direitos reservados, conforme Lei n° 9.610
Política de Privacidade
Área restrita

Embrapa
Parque Estação Biológica - PqEB s/n°
Brasília, DF - Brasil - CEP 70770-901
Fone: (61) 3448-4433 - Fax: (61) 3448-4890 / 3448-4891 SAC: https://www.embrapa.br/fale-conosco

Valid HTML 4.01 Transitional