Sabiia Seb
PortuguêsEspañolEnglish
Embrapa
        Busca avançada

Botão Atualizar


Botão Atualizar

Registro completo
Provedor de dados:  ArchiMer
País:  France
Título:  Identification des habitats de nourriceries de poissons à partir d'indicateurs faunistiques. Qualité de ces habitats pour les juvéniles de soles en estuaire de Seine
Autores:  Morin, Jocelyne
Le Pape, Olivier
Amara, R
Mahe, Kelig
Gilliers, C
Data:  2006
Ano:  2006
Resumo:  Numerous marine fish species spend some time, within their biological cycle, in the restricted and unstable habitats that are coastal and estuarine feeding grounds. These ecosystems are essential for the growth and survival of young fishes. Some recent studies, conducted in the framework of the "Seine Aval 1 and 2" programs and of other projects, demonstrated that the Seine estuary was home to large numbers of juveniles (Morin et al., 1997) but that this estuary was subjected to a strong anthropic pressure interfering with the feeding ground function it should normally play. There is, indeed, a paradox between the nutritive availabilities provided by the estuary and the ichtyic communities exploiting this resource (Mouny, 1998); and this observation is especially true for the juveniles of species of halieutic interest (Riou, 1999; Le Pape et al., 2000; Le Pape et al., accepted). The quality of a specific environment results from diverse interactions and, due to a lack of data over a long period during which the conditions evolved, cannot be measured directly. It can only be described through an inter-site comparison. The works carried out since 2000, in the framework of the "Seine Aval" programs, aimed to assess the quality of the Seine estuary as a fish feeding ground. (...)

De nombreuses espèces de poissons marins passent, au cours de leur cycle biologique, par des habitats restreints et instables que sont les nourriceries côtières et estuariennes. Ces écosystèmes sont essentiels pour la croissance et la survie des jeunes poissons. Des études récentes menées dans le cadre des programmes Seine Aval 1 et 2, ainsi que dans d'autres projets, ont permis de montrer que l'estuaire de Seine abrite des quantités importantes de juvéniles (Morin et al., 1997) mais que cet estuaire est soumis à une pression anthropique importante qui perturbe la fonction de nourricerie qu'il devrait normalement jouer. Il existe, en effet, un paradoxe entre les disponibilités nutritives de l'estuaire et les communautés ichtyologiques qui exploitent cette ressource (Mouny, 1998) et ce constat se vérifie spécifiquement pour les juvéniles d'espèces d'intérêt halieutique (Riou, 1999; Le Pape et al., 2000 ; Le Pape et al., accepté). La qualité d'un habitat résulte d'interactions diverses et, en l'absence de données sur une longue période au cours de laquelle les conditions du milieu ont évolué, ne peut être mesurée directement. Elle peut seulement être décrite sur la base d'une comparaison inter-sites. Les travaux menés depuis l'année 2000, dans le cadre des Programmes « Seine Aval », ont eu pour objectif d'évaluer la qualité de l'estuaire de Seine en tant que nourricerie de poissons. Basés sur une étude comparative de sites de nourriceries de Manche Est et du golfe de Gascogne, puis de trois sites de la baie de Seine, ils utilisent la croissance et la condition des juvéniles de soles de moins d'un an (groupe 0) comme indicateurs de qualité de ces habitats de nourriceries. Les juvéniles prélevés dans l'estuaire de Seine, fortement anthropisé, présentent des performances écologiques plus faibles que ceux provenant des autres sites de nourriceries (Morin et al., 2002 ; Morin et al., 2003 ; Gilliers et al., 2004 ; Gilliers, 2004). Il était intéressant de vérifier si les indicateurs utilisés pour mesurer ces performances étaient pertinents à une échelle géographique plus petite, celle d'un estuaire. Les mesures d'indices de condition et de croissance effectuées sur des juvéniles de soles prélevés en 2003 et 2004 en trois secteurs de l'estuaire de Seine, selon une radiale « Pont de Normandie – embouchure de l'estuaire », montrent l'existence d'un gradient géographique dans les performances biologiques de ces juvéniles. Les poissons provenant de la partie la plus interne de l'estuaire (fosse nord) présentent des indices de condition et de croissance plus faibles que ceux provenant du secteur de l'embouchure. (...)
Tipo:  Text
Idioma:  Francês
Identificador:  http://archimer.ifremer.fr/doc/2006/rapport-6594.pdf
Relação:  http://archimer.ifremer.fr/doc/00000/6594/
Formato:  application/pdf
Fechar
 

Empresa Brasileira de Pesquisa Agropecuária - Embrapa
Todos os direitos reservados, conforme Lei n° 9.610
Política de Privacidade
Área restrita

Embrapa
Parque Estação Biológica - PqEB s/n°
Brasília, DF - Brasil - CEP 70770-901
Fone: (61) 3448-4433 - Fax: (61) 3448-4890 / 3448-4891 SAC: https://www.embrapa.br/fale-conosco

Valid HTML 4.01 Transitional