Sabiia Seb
PortuguêsEspañolEnglish
Embrapa
        Busca avançada

Botão Atualizar


Botão Atualizar

Ordenar por: RelevânciaAutorTítuloAnoImprime registros no formato resumido
Registros recuperados: 14
Primeira ... 1 ... Última
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Activite reproductrice de la pyrale du mais, Ostrinia nubilalis Hbn. (Lep. Pyralidae) a basses temperatures constantes Inra
Gohari, H.; Hawlitzky, N..
Différentes expressions de l’activité reproductrice d’Ostrinia nubilalis Hbn., telles que l’accouplement et les aspects quantitatifs et qualitatifs de la ponte, ont été étudiées dans une gamme de températures constantes relativement basses comprises entre 11 et 16 °C. L’expérimentation a été menée dans les conditions de laboratoire, avec une photopériode de 16 heures sur des pyrales dont les chenilles ont été collectées dans la nature au cours des printemps 1982 et 1983. L’accouplement a lieu rarement au-dessous de 13 °C. L’activité de ponte devient négligeable en dessous d’un seuil thermique dont la valeur a varié selon l’année de récolte des chenilles dans la nature (15 °C en 1982 et 13 °C en 1983). En dessous de ces valeurs, se produisent une...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: FERTILITE; ACCOUPLEMENT; LONGEVITE; FROID; REPRODUCTION; LEPIDOPTERA; PYRALIDAE; OSTRINIA NUBILALIS.
Ano: 1986 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB8813064007272&uri=/notices/prodinra1/2009/04/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Alimentation, pathologie, reproduction et productivite de la vache laitiere : interrelations a l'echelle de la lactation et de la carriere Inra
Coulon, J.B.; Landais, E.; Garel, J.P..
Cet article fait le point des connaissances actuelles sur la variabilité génétique du taux d’ovulation (TO) et de la survie embryonnaire (SE). Les 2 caractères présentent une forte étendue de variation entre races (8 à 10 ovules et 20 à 25 points de pourcentage pour TO et SE respectivement). Les effets d’hétérosis direct sont peu importants (2 à 3 % pour TO ; 1 à 2 % pour SE). Par contre, la survie embryonnaire présente un effet d’hétérosis maternel important (environ 8 %).L’héritabilité du taux d’ovulation est relativement élevée (0,30). Celle de la survie embryonnaire est moins bien connue, mais semble comparable ou légèrement supérieure à celle de la prolificité (environ 0,15). La corrélation génétique entre TO et SE est négative, les liaisons avec la...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: REFORME; VACHE LAITIERE; REGIME ALIMENTAIRE; LONGEVITE; BOITERIE; PERFORMANCE ZOOTECHNIQUE.
Ano: 1989 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB9100009842020247&uri=/notices/prodinra1/2008/06/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Analysis of factors affecting length of competitive life of jumping horses Inra
Ricard, A.; Fournet-Hanocq, F..
La durée de vie sportive des chevaux de concours hippique est analysée à partir des données des compétitions officielles. Le caractère étudié est le nombre d’années en compétition. Les données concernent 42 393 chevaux mâles et hongres nés depuis 1968 et enregistrés en compétition de 1972 à 1991. Les chevaux encore en compétition en 1991 se voient attribuer une donnée dite censurée (43 % des données). L’analyse de survie est basée sur le modèle de risque proportionnel de Cox. Les variables indépendantes sont l’année, l’âge au moment de l’enregistrement, l’âge à la première compétition, le niveau de performance en compétition, la race et un effet « père » aléatoire. La densité a priori de l’effet «père» est une distribution log gamma. La...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: CHEVAL DE SELLE; CONCOURS HYPPIQUE; ANALYSE DE SURVIE; LONGEVITE.
Ano: 1997 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB9800009380067763&uri=/notices/prodinra1/2007/09/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Bioécologie comparée d'Aedes opok Corbet et Van Someren et d'Ae. africanus (Theobald) dans une galerie forestière du Sud de la République Centrafricaine (Diptera, Culicidae) IRD
Dégallier, Nicolas; Cornet, Jean-Paul; Diemer, J.M..
Tipo: Text Palavras-chave: FIEVRE JAUNE; EPIDEMIOLOGIE; VECTEUR; ETHOLOGIE; MARQUAGE; LACHER; DISPERSION; INFECTION; PROPAGATION; LONGEVITE; GALERIE FORESTIERE.
Ano: 1992 URL: http://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:38148
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Dynamique des populations de Psylla pyri L., en verger abandonne, dans le Sud-Est de la France Inra
Deronzier, S..
L’étude est entreprise dans un verger de poirier abandonné sur des arbres de la variété « Alexandrine Douillard » à végétation modérée et sur des arbres de la variété « Guyot » à très faible végétation. Le but du travail est d’étudier les fluctuations de l’abondance du psylle et, simultanément, d’en rechercher les origines. La phase hivernale est marquée par de fortes mortalités et par des comportements de dispersion du ravageur. Durant la période végétative du poirier, le défaut de végétation de l’hôte joue un rôle limitant particulier en verger abandonné et, lorsqu’il est très important, peut entraîner l’abandon des arbres par le ravageur. A cela s’ajoute un rôle régulateur de la faune auxiliaire, avec une efficacité particulière d’Anthocoris...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: PSYLLA PYRI; PSYLLIDAE; HOMOPTERA; STRUCTURE DE LA POPULATION; CYCLE DE DEVELOPPEMENT; DISPERSION; LONGEVITE; MORTALITE; VERGER ABANDONNE.
Ano: 1984 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB8700011004357&uri=/notices/prodinra1/2008/09/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Effects of temperature on longevity, fecundity and fertility of the sorghum shootfly, Atherigona soccata Rondani IRD
Unnithan, G.C.; Delobel, Alex.
Longévité, période préreproductrice et période reproductrice, fécondité et fertilité de la mouche sur sorgho ont été évaluées à 20, 25 et 30°C. A 20°C, longévité et périodes préreproductrice et reproductrice sont considérablement allongées mais fécondité et fertilité sont réduites. On observe l'effet inverse à 30°C. Il existe une corrélation positive entre le poids nymphal et le nombre d'oeufs pondus par la femelle à 20°C ; la mortalité embryonnaire s'accroît avec l'âge de la mère. Le taux d'accroissement de la mortalité embryonnaire est plus élevé à 30°C qu'aux autres températures. (Résumé d'auteur)
Tipo: Text Palavras-chave: INSECTE NUISIBLE; FECONDITE; CORRELATION; TEMPERATURE; MOUCHE DU SORGHO; FERTILITE; LONGEVITE; MORTALITE EMBRYONNAIRE.
Ano: 1985 URL: http://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:26331
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Effet de l'alimentation hivernale des génisses sur les performances et la longévite des vaches Inra
Troccon, J.L..
Des génisses laitières de race Pie-noir nées à l’automne (n=171), destinées à un vêlagevers 2 ans, ont reçu des niveaux alimentaires HAUT (H) ou BAS (B) au cours des 2périodes hivernales de leur phase d’élevage : de la naissance à 6 mois (Hl et Bl) et entre12 et 18 mois (H2 et B2). Dans les lots Hl et H2 les apports énergétiques étaient plus élevésde 22 % (100 UFL) et de 49 % (400 UFL) par rapport aux lots Bl et B2. Les gains depoids vif ont été de 826 g/j dans le lot Hl, 696 g/j dans le lot Bl, 885 g/j dans le lot H2 et639 g/j dans le lot B2. Les conduites estivales au pâturage ont permis une croissancecompensatrice modérée (50 à 55 %).Les traitements alimentaires n’ont pas d’effet sur les productions laitières par lactation.Le traitement Hl accroît la...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: VACHE LAITIERE; ALIMENTATION HIVERNALE; RACE BOVINE FRANCAISE FRISONNE PIE NOIRE; LONGEVITE; NIVEAU D'ALIMENTATION; PERFORMANCE ZOOTECHNIQUE.
Ano: 1993 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB9400012748036387&uri=/notices/prodinra1/2008/03/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Elevage au laboratoire d' Aphytis cochereaui (Hym : Aphelinidae) parasite deL. beckii (Hom : Diaspididae) en Nouvelle Calédonie IRD
Fabres, Gérard.
Tipo: Text Palavras-chave: BIOLOGIE; FECONDITE; COMPORTEMENT; PONTE; ELEVAGE DE LABORATOIRE; BIOCENOSE; LONGEVITE; TEMPS DE DEVELOPPEMENT; RECHERCHE DE L'HOTE; APHYTIS COCHEREAUI.
Ano: 1975 URL: http://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:07802
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Etude de l'effet de masse chez Trichogramma maidis (hym. trichogrammatidae) dans le cas d'un superparasitisme reduit Inra
Babault, M.; Pintureau, B..
L’étude de l’effet de masse dans des groupes de taille croissante et de taux sexuel différent, lorsque le superparasitisme est réduit, permet de mettre en évidence les interactions comportementales entre individus mâles et femelles. La descendance et la longévité, après une diminution plus ou moins importante et rapide en fonction de l’importance du groupe et de la proportion des mâles, montrent une relative stabilisation. Simultanément, la baisse du taux sexuel de la progéniture serait essentiellement due à la réponse de la femelle à des stimuli provenant du groupe d’individus (fécondation moins fréquente des œufs).
Tipo: Journal Article Palavras-chave: LONGEVITE; TAUX SEXUEL; DESCENDANCE; TRICHOGRAMMA; SUPERPARASITISME.
Ano: 1984 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=ANT599&uri=/notices/prodinra1/2008/09/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Influence des gousses d'arachide (Arachis hypogea) et de l'alimentation imaginale sur l'ovogénèse, l'accouplement et la ponte chez la bruche Caryedon serratus IRD
Delobel, Alex.
L'activité reproductrice d'une souche de #Caryedon serratus$ provenant de stocks d'arachide a été étudiée au Congo dans des conditions de température et d'hygrométrie simulant celles d'un grenier paysan ainsi qu'à la température constante de 30°C. L'ovogénèse est stimulée, quoique faiblement, par la présence de gousses de la plante hôte. La présence du mâle est sans effet sur l'ovogénèse. La présence de gousses d'arachide n'a pas d'influence sur la copulation ; la femelle est généralement réceptive dès qu'un premier ovocyte est parvenu à maturité. La ponte est fortement stimulée par la présence d'une gousse d'arachide. La rétention ovocytaire est très faible chez les femelles inséminées, même en l'absence de gousse. On observe chez les femelles vierges une...
Tipo: Text Palavras-chave: INSECTE NUISIBLE; PLANTE HOTE; ALIMENTATION ANIMALE; FEMELLE; FECONDITE; GRENIER; STOCKAGE; BRUCHE; GOUSSE; LONGEVITE.
Ano: 1989 URL: http://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:27365
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Pathological effects of the microsporidium Nosema ceranae on honey bee queen physiology (Apis mellifera) Inra
ALAUX, C.; Folschweiller, M.; McDonnell, C.; Beslay, D.; Cousin, M.; Dussaubat, C.; Brunet, J.L.; Le Conte, Y..
Nosema ceranae, a microsporidian parasite originally described in the Asian honey bee Apis cerana, has recently been found to be cross-infective and to also parasitize the European honey bee Apis mellifera. Since this discovery, many studies have attempted to characterize the impact of this parasite in A. mellifera honey bees. Nosema species can infect all colony members, workers, drones and queens, but the pathological effects of this microsporidium has been mainly investigated in workers, despite the prime importance of the queen, who monopolizes the reproduction and regulates the cohesion of the society via pheromones. We therefore analyzed the impact of N. ceranae on queen physiology. We found that infection by N. ceranae did not affect the fat body...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: MICROSPORIDIE; PARASITE; REINE; SANTE; PHYSIOLOGIE; CORPS GRAS; ENERGIE; VITELLOGENINE; FERTILITE; LONGEVITE; ANTIOXIDANT; PHEROMONE MANDIBULAIRE MICROSPORIDIA; QUEEN; HEALTH; PHYSIOLOGY; FAT BODY; ENERGY; VITELLOGENIN; FERTILITY; LONGEVITY; MANDIBULAR PHEROMONE; PHEROMONE; HONEY BEE QUEEN; VITELLOGENIN; QUEEN MANDIBULAR PHEROMONES; ANTIOXIDANT CAPACITY.
Ano: 2011 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PROD20116cf9b1bf&uri=/notices/prodinra1/2011/04/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Pheromones in a Superorganism : From Gene to Social Regulation Inra
ALAUX, C.; Maisonnasse, A.; Le Conte, Y..
Analogous to the importance of hormones in controlling organism homoeostasis, pheromones play a major role in the regulation of group homoeostasis at the social level. In social insects, pheromones coordinate the association of “unitary” organisms into a coherent social unit or so called “superorganism.” For many years, honey bees have been a convincing model for studying pheromone regulation of social life. In addition, with the recent sequencing of its genome, a global view of pheromone communication is starting to emerge, and it is now possible to decipher this complex chemical language from the molecular to the social level. We review here the different pheromones regulating the main biological functions of the superorganism and detail their respective...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: SOCIETE ANIMALE; INSECTE SOCIAL; DIVISION DU TRAVAIL; REGULATION PHYSIOLOGIQUE; REPRODUCTION; LONGEVITE; REGULATION COMPORTEMENTALE; DEFENCE; REGULATION GENIQUE; PHEROMONE; EXPRESSION GENIQUE HONEY BEE; DIVISION OF LABOR; SOCIAL REGULATION; GENE EXPRESSION; TRANSCRIPTION FACTOR; CIS-REGULATORY ELEMENT; JUVENILE HORMONE; VITELLOGENIN.
Ano: 2010 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PROD2011fb3b2963&uri=/notices/prodinra1/2011/04/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Qualité des aliments, qualité de l'alimentation IRD
Leverve, X..
Tipo: Text Palavras-chave: ALIMENTATION HUMAINE; QUALITE; METABOLISME; DEPENSE ENERGETIQUE; OXYGENE; GLUCIDE; LIPIDE; STOCKAGE; ABONDANCE; CONSOMMATION ALIMENTAIRE; ENVIRONNEMENT; ADAPTATION; LONGEVITE.
Ano: 2006 URL: http://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:010038907
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
The effect of mandibular gland extirpation on the longevity and attractiveness of workers of queen honey bees, apis mellifera National Institute of Agronomic Research
Zmarlicki, Cyprian; Morse, Roger A..
The mandibular glands were extirpated from 6 of 12 mated, sister queen honey bees, 1 month old. Two of the modified and five of the untreated queens survived after being held for about 11 months in otherwise normal colonies. The modified queens were almost completely unattractive to worker bees at the end of the experiment. The brood quantity and quality in the colonies headed by modified queens was not very dissimilar from those found in the check colonies.
Tipo: Journal Article-postprint Palavras-chave: HONEYBEE; APIS MELLIFERA; APIDAE; HYMENOPTERA; SOCIAL INSECT; QUEEN; MANDIBULAR GLAND; REMOVAL; LONGEVITY; WORKER; ATTRACTIVENESS; ABEILLE DOMESTIQUE; INSECTE SOCIAL; REINE; GLANDE MANDIBULAIRE; EXTRACTION; LONGEVITE; OUVRIERE; ATTRACTIVITE.
Ano: 1964 URL: http://hdl.handle.net/2174/436
Registros recuperados: 14
Primeira ... 1 ... Última
 

Empresa Brasileira de Pesquisa Agropecuária - Embrapa
Todos os direitos reservados, conforme Lei n° 9.610
Política de Privacidade
Área restrita

Embrapa
Parque Estação Biológica - PqEB s/n°
Brasília, DF - Brasil - CEP 70770-901
Fone: (61) 3448-4433 - Fax: (61) 3448-4890 / 3448-4891 SAC: https://www.embrapa.br/fale-conosco

Valid HTML 4.01 Transitional