Sabiia Seb
PortuguêsEspañolEnglish
Embrapa
        Busca avançada

Botão Atualizar


Botão Atualizar

Ordenar por: RelevânciaAutorTítuloAnoImprime registros no formato resumido
Registros recuperados: 23
Primeira ... 12 ... Última
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
A rapid method to assess the aggressiveness of Eutypa lata isolates and the susceptibility of grapevine cultivars to Eutypa dieback Inra
Peros, J.P.; Berger, G..
Une méthode a été mise au point en serre pour étudier le dépérissement de la vigne dû à Eutypa lata. Des cylindres de mycélium et de milieu PDA ont été placés dans des trous percés 4 cm au-dessous des bourgeons de boutures non racinées. Les pousses montrent les symptômes foliaires caractéristiques de la maladie dès le stade F. La sévérité des symptômes dépend de l’isolat d'E lata utilisé. Tous les isolats se sont révélés capables de coloniser les boutures mais certains n’ont pas induit de symptômes foliaires. Tous les cépages ont montré les symptômes de la maladie et différents niveaux de sensibilité ont été mis en évidence.
Tipo: Journal Article Palavras-chave: EUTYPIOSE; METHODE D'INOCULATION; VARIABILITE DU PARASITE; SENSIBILITE VARIETALE; SYMPTOMATOLOGIE.
Ano: 1994 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB9500004223051495&uri=/notices/prodinra1/2009/11/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Analysis of the population structure of three phenotypically different PSTVd isolates Inra
Gora, A.; Candresse, T.; Zagorski, W..
Phenotypically dissimilar greenhouse isolates from a Polish collection of potato spindle tuber viroid (PSTVd) were analysed. Partially purified PSTVd genomic RNAs from severe, intermediate and mild isolates was reverse transcribed and the resulting cDNAs enzymatically amplified. Abutting-primer PCR (Ab-P PCR) technology was used to obtain, in a single step, infectious full-length PSTVd cDNA monomers and these were sequenced. The mild isolate was found to be composed of a unique molecular variant (M), closely related to previously described PSTVd mild isolates. In the intermediate isolate, three variants, i2, i3 and i4, were detected. The severe isolate was found to be a mixture containing at least four molecular variants: s23, s27, i4 and i2. Infection of...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: PSTVD; VIRUS DE LA POMME DE TERRE; VIROIDE PHYTOPATHOGENE; ISOLAT; SYMPTOMATOLOGIE; SEQUENCE NUCLEOTIDIQUE.
Ano: 1994 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB9500010807048220&uri=/notices/prodinra1/2010/11/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Application de l'immunofluorescence a la detection de Phoma exigua var. foveata, agent de la gangrene de la pomme de terre Inra
Hingand, L.; Le Coz, S.; Kerlan, C.; Jouan, B..
Un antisérum a été obtenu à partir des pycniospores de Phoma exigua var. foveata provenant d’une souche pure cultivée in vitro ; son titre, estimé en immunofluorescence, est de 1/4000e. La technique d’immunofluorescence (I.F.) indirecte de NAIRN (1964) a été utilisée. Le sérum réagit spécifiquement avec la variété foveata et seulement avec les spores de cette variété. Il ne révèle ni le mycélium de cette variété, ni la forme voisine, P. exigua var exigua; il permet donc de différencier les deux formes lorsqu’il s’agit de spores. De même, aucune réaction n’a été observée en I.F. avec d’autres espèces appartenant ou non au genre Phoma (tabl. 1). La recherche de la variété foveata, principal agent responsable de la gangrène de la pomme de terre a...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: PHOMA EXIGUA VAR FOVEATA; SYMPTOMATOLOGIE; IMMUNOFLUORESCENCE.
Ano: 1983 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB8503047000056&uri=/notices/prodinra1/2008/06/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Caracterisation biologique de differents isolats du virus de la mosaique du chou fleur (CaMV). 1. Plantes hotes : Solanees Inra
Mevel, S.; Kerlan, C..
L’aptitude du CaMV à infecter une gamme de Solanées a été étudiée à partir de 11 isolats prélevés sur chou-fleur en Bretagne, 2 souches provenant de Crucifères en Argentine et 5 souches de référence, Cabb-S, Cabb-B, Cabb-BJI, PV-45, CM4-184. Six isolats français, plus 2 souches argentines et Cabb-BJI sont systémiques sur Datura stramonium. Sur Nicotiana bigelowi, un isolat français et une souche argentine sont systémiques, alors que sur N clevelandii, seules les 2 souches argentines le sont. N benthamiana est une nouvelle plante hôte à infection systémique pour le CaMV au vu des réactions induites par 3 isolats français, les 2 souches argentines et Cabb-BJI. N edwardsonii, N glutinosa, N glauca, N tabacum var Turkish, Samsum et Xanthi et N rustica...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: CAULIMOVIRUS; VIRUS MOSAIQUE DU CHOU FLEUR; SOLANEE; NICOTONIA; ISOLAT; PLANTE HOTE; SYMPTOMATOLOGIE; TECHNIQUE ELISA.
Ano: 1990 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB9100012020019094&uri=/notices/prodinra1/2009/04/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Effet de la temperature sur l'expression des symptomes de la proliferation du pommier Inra
Ducroquet, J.P.; Dosba, F.; Lansac, M.; Mazy, K..
Afin de préciser l’effet de la température sur l’expression des symptômes de la prolifération du pommier, des plants sains et des plants contaminés de pervenche de Madagascar et de jeunes pommiers issus de bouturage de racines ont été mis en serre ou en chambre climatisée à deux conditions de température. Pour des températures comprises entre 21 et 24 °C, les symptômes typiques de la maladie apparaissent et les organismes de type mycoplasme (MLO) associés à la maladie sont détectés au moyen du test DAPI dans les tubes criblés des pétioles ou des racines. Entre 29 et 32 °C les symptômes ne s’expriment pas et les MLO sont détectés uniquement au niveau des racines. Le passage des plants de 29-32 °C à 21-24 °C permet la réapparition des symtômes et la...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: MLO; CATHARANTHUS ROSEUS; SYMPTOMATOLOGIE; PROLIFERATION; TEST DE DETECTION.
Ano: 1986 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB8900000482012735&uri=/notices/prodinra1/2009/04/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Etude de la resistance electrique du cambium dans les epiceas (Picea abies L.) deperissants Inra
Garrec, J.P.; Heymes, C.; Rose, C.; De Legge, R.; Toulemonde, J.C..
La résistance électrique du cambium a été mesurée dans des épicéas de peuplements sains et de peuplements plus ou moins affectés par des pertes foliaires. Chez les épicéas sains, il apparaît en particulier que la résistance diminue lorsque le diamètre des arbres augmente et cette relation entre la résistance et le diamètre est fonction de la station (influence de la fertilité ?). Lorsque le diamètre des arbres est inférieur à 10 cm (arbres âgés de moins de 20 ans), augmentation de la résistance devient brutalement très importante (influence du bois juvénile ?). Chez les épicéas dépérissants, nous mettons en évidence que le dépérissement entraîne une augmentation significative de la résistance électrique du cambium. Cette augmentation est d’autant...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: RESISTANCE ELECTRIQUE DU CAMBIUM; SYMPTOMATOLOGIE; DEPERISSEMENT.
Ano: 1989 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB9000028054017148&uri=/notices/prodinra1/2007/07/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Etude du pH et du pouvoir tampon des aigilles de sapins (Abies alba L.) et d'epiceas (Picea abies L.) deperissants. Application en symptomatologie. Inra
Garrec, J.P.; Richardin, I.; Le Maout, L.; Rose, C.; Gerard, B.; Mathieu, Y..
Le pH et le pouvoir tampon des aiguilles d’épicéas et de sapins dépérissants rencontrés dans les forêts vosgiennes ont été étudiés. Nous mettons en évidence que dans la majorité des arbres dépérissants (jusqu’à 45% de chute d’aiguilles) : - le pH des tissus foliaires ne présente aucune modification comparativement aux arbres sains; - le pouvoir tampon des aiguilles reste sensiblement constant (épicéas) ou présente une légère augmentation avec le dépérissement (sapins). Nous pensons que cette augmentation du pouvoir tampon des aiguilles correspond à la mise en place, au niveau physiologique, de processus de résistance et d’adaptation à un stress, et que ce stress agit à un niveau faible. Ces résultats montrent que l’utilisation directe du pouvoir...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: POUVOIR TAMPON; PH; SYMPTOMATOLOGIE.
Ano: 1989 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB9000028055017149&uri=/notices/prodinra1/2007/07/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Etude d'une souche du virus de la mosaïque de la canne à sucre IRD
Baudin, Pierre.
Tipo: Text Palavras-chave: CANNE A SUCRE; PHYTOVIRUS; PURIFICATION; PROTEINE; ACIDE AMINE; SEROLOGIE; TEMPERATURE; VARIETE RESISTANTE; SYMPTOMATOLOGIE; MULTIPLICATION; VIN; HOTE DIFFERENTIEL.
Ano: 1977 URL: http://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:09513
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
HEMILEIA COFFEICOLA Maublanc et Roger : Importance, extension et danger potentiel pour la caféiculture mondiale. Quelques aspects de ses relations avec l'hote et le milieu cultural. Problèmes posés IRD
Muller, Raoul.
Tipo: Text Palavras-chave: ECOLOGIE DES PARASITES; REPARTITION GEOGRAPHIQUE; SYMPTOMATOLOGIE; HEMILEIA COFFEICOLA; CAFEIER; ACTION DU MILIEU CULTURAL.
Ano: 1976 URL: http://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:16518
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Histopathology of the interaction between Ascochyta fabae and Vicia faba: comparison of susceptible and resistance reactions Inra
Maurin, N.; Gourret, J.P.; Tivoli, B..
Des feuilles de féverole (Vicia faba L) prélevées sur des plantes naturellement et artifiellement infectées par Ascochyta fabae sont examinées en microscopie photonique et électronique à balayage et à transmission. Une lignée résistante (29H) est comparée d’un point de vue histologique à une lignée sensible (48B) afin de mettre en évidence d’éventuelles différences dans la symptomalogie, dans la colonisation des tissus par le parasite et dans les altérations produites sur les cellules hôtes. Chez la lignée sensible 48B, les lésions présentent une zone centrale nécrosée où le champignon envahit les espaces intercellulaires compris entre l’épiderme et le mésophylle. À la périphérie, beaucoup de cellules sont mortes sans colonisation des tissus par les hyphes...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: ASCOCHYTA FABAE; HISTOPATHOLOGIE; INFECTION ARTIFICIELLE; INFECTION NATURELLE; LIGNEE SENSIBLE; LIGNEE RESISTANTE; SYMPTOMATOLOGIE.
Ano: 1993 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB9400012693036332&uri=/notices/prodinra1/2009/11/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Hydrangea virescence. II - Diagnosis by fluorescence microscopy and detection of infection in resin-embedded samples with bright field and phase contrast microscopy Inra
Sharma, A.K.; Savoure, A.; Rousseau, J.; Cousin, M.T..
Pour la détection des maladies à MLO, une méthode de microscopie photonique accessible à différents laboratoires est nécessaire. Le diagnostic de ces maladies est rendu plus précis et plus simple grâce à l’utilisation de la microscopie de fluorescence et des fluorochromes spécifiques de l’ADN. Le travail mentionné ici concerne la détection de la virescence de l’hortensia (Hydrangea macrophylla) grâce à l’utilisation d’un fluorochrome : le réactif de Hoechst (bisbenzimid H réactif 33258). Une fluorescence brillante, bleu clair, est observée en lumière ultra-violette dans les tubes criblés infectés des plantes virescentes. Les zones correspondantes des plantes saines en sont dépourvues. Les observations en lumière bleue et ultraviolette se montrent...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: MICROSCOPIE EN FLUORESCENCE; SYMPTOMATOLOGIE; MYCOPLASME PHYTOPATHOGENE.
Ano: 1986 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB8813010006715&uri=/notices/prodinra1/2009/03/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
La maladie de la tache de la carotte due a Pythium violae Chesters et Hickman: donnees symptomatologiques et etiologiques Inra
Montfort, F.; Rouxel, F..
L’un des problèmes parasitaires les plus importants sur culture de carotte en France est celui de la « tache », qui se caractérise par la présence de petites lésions sèches sur les racines. Un suivi phytosanitaire réalisé pendant 2 ans sur 10 parcelles de carottes en région nantaise a permis de suivre l’évolution des symptômes et de relier l’apparition de la maladie à la présence de Pythium spp., les autres constituants de la mycoflore racinaire (Fusarium solani, Cylindrocarpon spp.) pouvant être considérés comme des envahisseurs secondaires. Seuls des Pythium, en particulier P. violae, reproduisent les symptômes typiques de la tache, soit par inoculation directe de racines de carotte, soit après infestation artificielle de sol. L’ensemble des...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: CHAMPIGNON TELLURIQUE; PYTHIUM; POUVOIR PATHOGENE; MYCOFLORE RACINAIRE; METHODE DE LUTTE; SYMPTOMATOLOGIE.
Ano: 1988 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB9000001511014839&uri=/notices/prodinra1/2009/09/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
La maladie des necroses annulaires superficielles des tubercules: une affection de la pomme de terre due au virus Y Inra
Le Romancer, M.; Kerlan, C..
Une affection particulière sur plants de pomme de terre de la variété Lola est apparue en 1988 au Liban et s’est maintenue en 1989 et 1990. Elle se caractérise par la présence, sur tubercules, d’importantes nécroses superficielles de formes variables, mais le plus souvent en arcs ou en anneaux. Ces lésions nécrotiques apparaissent au moment de la récolte et s’intensifient au cours des premières semaines de conservation. La maladie est transmise à la descendance naturellement ou par inoculation mécanique à partir d’extraits de plantes infectées. Les techniques de détection mises en oeuvre (test Elisa, microscopie électronique, indexage biologique, plantes pièges) révèlent l’existence de 2 virus, les virus X et Y de la pomme de terre, ce dernier étant...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: POTYVIRUS; VIRUS Y; VIROSE; NECROSE; SYMPTOMATOLOGIE.
Ano: 1991 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB9200012113024014&uri=/notices/prodinra1/2009/06/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
L'anthracnose du pois. Revue bibliographique et synthese Inra
Allard, C.; Bill, L.; Touraud, G..
Trois Sphaeropsidales apparentées (Ascochyta pisi, Mycosphaerella pinodes, Phoma medicaginis var pinodella) provoquent sur les divers organes du pois des macules nécrotiques et affectent le rendement et la qualité des récoltes. Le diagnostic des trois parasites par simple visualisation de symptômes reste aléatoire en raison de leur similitude pour les trois espèces et de la superposition fréquente de ces dernières sur la même plante-hôte. Cependant, l’observation au champ complétée d’une étude au laboratoire permet de proposer une clef de détermination. Des trois parasites, A pisi est l’espèce qui attaque le plus fréquemment les semences de pois. Cependant, compte tenu de l’agressivité de chaque champignon, Neergard (1979) considère comme économiquement...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: MYCOSPHAERELLA PINODES; ASCOCHYTA PISI; PHOMA MEDICAGINIS; CYCLE BIOLOGIQUE; SYMPTOMATOLOGIE; RESISTANCE; PATHOTYPE; PHYTOALEXINE.
Ano: 1993 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB9400028052036063&uri=/notices/prodinra1/2009/10/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Le virus de l'enroulement des feuilles du cerisier, largement repandu en France sur noyer, est-il a l'origine de l'incompatibilite de greffage du noyer Juglans regia sur Juglans nigra Inra
Delbos, R.; Bonnet, A.; Dunez, J..
Sur les 2 millions de noyers exploités en France, la moitié environ est cultivée en verger : 20 p. 100 des arbres du verger français de noyer sont greffés sur Juglans nigra, le reste étant greffé sur J. regia. Des symptômes de nécrose de la zone de greffe sont signalés assez couramment sur les arbres greffés sur J. nigra, surtout depuis quelques années ; ces symptômes sont tout à fait semblables à ceux décrits aux U.S.A. dans le cas d’arbres greffés sur J. hindsii ou « Paradox » (J. hindsii x J. regia). Le virus de l’enroulement chlorotique des feuilles du cerisier (cherry leaf roll : CLRV a été isolé de nombreux arbres présentant ce type de symptôme ; le virus a été également isolé de noyers greffés sur J. regia et ne présentant aucun symptôme....
Tipo: Journal Article Palavras-chave: PURIFICATION; SEROLOGIE; TECHNIQUE ELISA; JUGLANS NIGRA; VIRUS DE L'ENROULEMENT CHLOROTIQUE DES FEUILLES; SYMPTOMATOLOGIE; INCOMPATIBILITE DE GREFFAGE.
Ano: 1984 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB9400010323036544&uri=/notices/prodinra1/2008/09/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Lutte chimique contre le gui (Viscum album L.). Penetration, transport, efficacite de deux herbicides phloeme-mobiles (2,4-DB et glyphosate) Inra
Baillon, F.; Chamel, A.; Fer, A.; Frochot, H..
Une méthode de lutte chimique contre le gui des feuillus (Viscum album album, BALL) a été envisagée à l’aide de deux herbicides phloème-mobiles (2,4-DB et glyphosate) appliqués sur les feuilles du parasite. Avant leur distribution dans le parasite, les herbicides doivent pénétrer à travers la cuticule des feuilles. L’influence de plusieurs paramètres (concentration, pH, cires cuticulaires solubles) sur la fixation et la perméabilité cuticulaires des deux herbicides a été étudiée in vitro à l’aide de cuticules isolées. Leur distribution dans le parasite, fixé sur son hôte, a été suivie à trois stades caractéristiques du développement du gui. Elle présente des analogies avec celle des assimilats, notamment par le rôle de centre d’appel des jeunes...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: HEMIPARASITISME; SYMPTOMATOLOGIE; CUTICULE; FIXATION; GUI; VISCUM ALBUM.
Ano: 1988 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB8928048010975&uri=/notices/prodinra1/2007/07/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Mise en evidence du Tomato Black Ring Virus (TBRV) chez l'artichaut en France Inra
Migliori, A.; Marzin, H.; Rana, G.L..
Le Tomato Black Ring Virus (TBRV) a été isolé en France de l’artichaut (Cynara scolymus L.) et de Veronica persica Poir. (Scrophulariacées) naturellement infectés. L’isolat artichaut, dénommé TBRV-A, a été identifié au TBRV d’après les réactions des plantes-hôtes et les propriétés sérologiques. La transmission du virus au niveau du sol, la présence du nématode Longidorus attenuatus Hooper dans la rhizosphère des plantes infectées et la contamination de C..scolymus, Nicotiana tabacum L. var. « Xanthi n. c. », Physatis floridana Rydb. par L. attenuatus, ont été mises en évidence.
Tipo: Journal Article Palavras-chave: SEROLOGIE; TRANSMISSION; VECTEUR; SYMPTOMATOLOGIE; VIRUS ANNEAUX NOIRS TOMATE; LONGIDORUS ATTENUATUS; CULTURE LEGUMIERE.
Ano: 1984 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB8803520008432&uri=/notices/prodinra1/2008/09/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Observations symptomatologiques et roles possibles d'Ophiostoma minus Hedgc. (Ascomycete : Ophiostomatales) et de Tomicus piniperda L. (Coleoptera : Scolytidae) dans le deperissement du pin sylvestre en foret d'Orleans Inra
Piou, D.; Lieutier, F.; Yart, A..
Le dépérissement du pin sylvestre en forêt d’Orléans (France) se caractérise par une chute d’écorce, l’existence de granulations noirâtres en surface de l’aubier et un bleuissement en profondeur de celui-ci. Le jaunissement du feuillage est généralement postérieur à la chute d’écorce, mais peut parfois la précéder. Les arbres en situation difficile paraissent préférentiellement atteints, mais de nombreux arbres dominants le sont également. Deux champignons à potentialités pathogènes ont été isolés des arbres malades : Ophiostoma minus (Hedgc.) Syd. et Syd. et Leptographium wingfieldii Morelet. Les relations entre O. minus et le dépérissement ont conduit à formuler l’hypothèse que ce champignon pouvait avoir un rôle dans la maladie, bien que l’on...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: TOMICUS; OPHIOSTOMA; DEPERISSEMENT; DISSEMINATION; DEPREDATEUR; ASSOCIATION; SYMPTOMATOLOGIE.
Ano: 1989 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB9300008880032654&uri=/notices/prodinra1/2007/07/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Recombinants of cucumber mosaic virus (CMV): determinants of host range and symptomatology Inra
Carrère, I.; Tepfer, M.; Jacquemond, M..
I17F and R are subgroup I and II cucumber mosaic virus (CMV) strains, respectively. Whereas I17F induces severe symptoms on all hosts so far tested, R induces generally mild symptoms, except on Nicotiana glutinosa, on which it causes leaf blistering and severe stunting. Pseudorecombinants and recombinants, based on RNAs 1 and 2 from R-CMV, were created by adding either I17F RNA 3 or one of two chimeric RNAs created by exchanging approximate halves of RNA 3 of the two strains. The viruses created were tested on different hosts of the virus. On maize, local necrotic lesions were induced by all strains with the 5′ part of RNA 3 from R-CMV, whereas only I17F-CMV induced a systemic infection. The seven solanaceous hosts tested could be classified into two main...
Tipo: Journal Article Palavras-chave: SYMPTOMATOLOGIE; VIRUS DE LA MOSAIQUE DU CONCOMBRE; GAMME D'HOTES; SEROLOGIE; RECOMBINANT; PSEUDORECOMBINANT; TRANSCRIPTION IN VITRO; VIRUS DES VEGETAUX.
Ano: 1999 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB9900024552075876&uri=/notices/prodinra1/2010/11/
Imagem não selecionada

Imprime registro no formato completo
Rôle de rhizoctonia solari Kühn dans la manifestation de certains symptômes de verse parasitaire du mais Inra
Perraton, B.; Lucas, P..
En Vendée, dans l’Ouest de la France, il est fréquent d’observer des symptômes de verse parasitaire précoce sur maïs, liée à d’importantes nécroses racinaires. Des Fusarium, principalement F. oxysporum, sont très souvent isolés mais en utilisant un milieu d’isolement plus sélectif, on constate la présence très fréquente de Rhizoctonia solani. Des essais d’inoculation au champ à différentes doses d’inoculum et à différents stades de la plante montrent le rôle de R. solani dans la manifestation de ce symptôme de verse
Tipo: Journal Article Palavras-chave: NECROSE; SYMPTOMATOLOGIE; VERSE; RHIZOCTONIA SOLANI.
Ano: 1983 URL: http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/doc.xsp?id=PUB8403036000047&uri=/notices/prodinra1/2008/08/
Registros recuperados: 23
Primeira ... 12 ... Última
 

Empresa Brasileira de Pesquisa Agropecuária - Embrapa
Todos os direitos reservados, conforme Lei n° 9.610
Política de Privacidade
Área restrita

Embrapa
Parque Estação Biológica - PqEB s/n°
Brasília, DF - Brasil - CEP 70770-901
Fone: (61) 3448-4433 - Fax: (61) 3448-4890 / 3448-4891 SAC: https://www.embrapa.br/fale-conosco

Valid HTML 4.01 Transitional